Des Kilos en moins, du bonheur en plus…

 

Monica Seles. Pour les amateurs de tennis ce nom est familier. C’est celui d’une grande championne de tennis. Pour certain ce nom représente un palmarès, pour d’autre un cris ou encore ce coup de couteau.

 

Oui dans un sens l’histoire de Monica Seles c’est tout cela. Un palmarès incroyable, 59 titres dont 9 du grand chelem, gagnante de Roland Garros  à 16 ans ½ , numéro une mondiale à 17 ans, un style de jeu qui a initié l’évolution du tennis féminin, et une domination sans partage…Jusqu’au 30 avril 1993 ou à 19 ans Monica a sans doute perdue une grande part de son innocence. Fauchée par l’attaque d’un fou alors qu’elle dominait son art, Dame Seles n’a pas été épargnée par les épreuves les plus cruelles.Pour fuir ses tourments Monica c’est réfugiée dans une consommation alimentaire qui n’était pas celle d’une championne de son rang.

 

« Quand je mangeais, j’avais l’impression d’être heureuse. Pour ma carrière, c’était la pire chose qui pouvait arriver, mais pour mon équilibre, cette consommation de nourriture était essentielle. » Cette consommation alimentaire à bien entendu eu des conséquences sur sa condition physique, mais en dépit de cela, Monica a toujours figuré parmi les toutes meilleures joueuses du monde.

Pendant la seconde partie de sa carrière tennistique, Monica Seles à bien tenté de perdre ses kilos en trop, ses kilos enveloppant les séquelles et les traces que laissent certaines épreuves… mais sans réel succès.

 

Motivée sans doute par un retour possible à la compétition qu’elle annonça à plusieurs reprises, c’est finalement une fois sa carrière mise entre parenthèse en raison d’une blessure récurrente au pied, que Monica a prie le temps de s’occupait d’elle. Dans sa nouvelle autobiographie Getting a grip (disponible à partir du 21 avril 2009), Monica revient sur sa carrière de championne de tennis, ses questions ses choix et surtout son chemin pour retrouver la silhouette de son intellect. Pour elle l’intérêt majeur de cet amincissement, est tout simplement le bien être, et non pas le dictat de la mode et de la minceur.

 

Tout en distillant quelques conseils Monica se refuse d’imposer son avis, sachant qu’il n’y a pas de recette miracle à la perte de poids. Plus sensible à l’être qu’au paraître Monica Seles est aujourd’hui une femme libre, qui a sut reprendre le contrôle de sa vie pour être pleinement épanouie.

  

monica seles biographie1

ludosarasota.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :