C’était un 30 avril…

C’était le 30 avril. Dans la carrière de Monica Seles le 30 avril demeure une date particulière. C’est le 30 avril 1989 à 15 ans qu’elle remporte à Houston, le premier de ses 59 titres remportées sur le circuit wta, face à une certaine Christ Evert. A ce moment là c’était le temps de l’insouciance, de la joie et le début d’une brillante carrière…

Après avoir remporté quasiment tout sur son passage (dont 8 titres du Grand Chelem à seulement 19 ans), Monica Seles s’apprêtait à vivre l’une des épreuves les plus cruelles de sa jeune vie. En ce 30 avril 1993 alors qu’elle dominait son match face à Magdalena Maleeva un cri déchiras le silence du court central de Hambourg. Monica venait d’être poignardée par un déséquilibré…

Ce geste mit un frein à l’extraordinaire domination de Seles, mais avec beaucoup de courage, de volonté et de passion, Monica décida de revenir en juillet 1995 après un profond traumatisme.

Monica a mis beaucoup de temps à surmonter cette épreuve, d’autant plus qu’elle appris peu de temps après ce drame que son père et entraîneur de toujours, devrais se battre contre la maladie. Mais le tennis à était son fil d’arianne, ce fil qu’elle à failli perdre… mais l’amour pour son sport et la passion pour le jeu ont été plus forte.

Depuis les années sont passées, 17 ans, déjà. Monica Seles à tiré un trait sur les douleurs du passé. La petite souris de Novi Sad est devenue une  femme d’exception…  Elle vit désormais avec cette cicatrice et les souvenirs de ce 30 avril enchanté et horrifié.

ludosarasota.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :