Maître de conférence

Monica Seles était présente Mardi 14 Août 2012 au Tennis Club de Rochester (dans l’Ontario) à l’occasion d’une conférence concernant la nutrition et le sport, dont le but était de promouvoir la pratique du sport, spécialement chez les adolescents. En maître de conférence, Monica est revenue sur son parcours (sur et en dehors du court), puis à aborder différents sujets, comme la nutrition, la confiance en soi… avant de jouer un double à Pittsford, en compagnie des jeunes membres du Tennis Club.

source

Publicités

Retour au Hall of Fame

Monica Seles était présente ce week end au Tennis Hall of Fame (dont elle est membre depuis 2009).Dédié à l’histoire du tennis, le International Tennis Hall of Fame a pour but de promouvoir la pratique du tennis, de reconnaître les personnalités servant sa cause et de définir les événements et faits marquants du tennis dans le monde.

Présente notamment pour l’intronisation de Jennifer Capriati, en bonne copine Monica à présenté lors d’un discours son ancienne rivale. Lors d’une céréminie particulièrement émouvante Jennifer Capriati et Gustavo Kuerten rejoignent désormais les légendes du temple de la gloire du tennis…

Souvenirs de Juin

Samedi 9 juin 2012, j’y suis parvenu, la rencontre avec Monica Seles à bien eu lieu, cette fantastique championne est de retour à Roland Garros, 9 ans après son dernier match officiel au 1er tour de ce tournoi. Il y a 20 ans Monica été sur le court pour disputer et gagner son 3ème Roland Garros (consécutif) hier Monica été présente sur ce court central pour remettre à Maria Sharapova la coupe Suzanne Lenglen. Pour ma part, cette édition 2012 reste une édition incroyable et après avoir vibré en 1ère semaine sur les différents courts de la porte d’auteuil, hier l’émotion été à son paroxysme, avec ma rencontre avec cette femme d’exception. La chanson dit j’irai au bout de mes rêves aujourd’hui je me dis, je suis allé au bout de mon rêve.

«J’ai repris le contrôle»

Dans un entretien publié dans L’Equipe Magazine ce samedi, Monica Seles, la plus jeune joueuse à avoir remporté Roland-Garros, se livre sur les difficultés rencontrées à l’époque par une joueuse mal dans sa peau, et sur sa reconstruction.

Mince, élégante, bien dans sa peau, elle n’est plus « Monica-Seles-la-joueuse-de-tennis », la sportive boulimique et angoissée aux 9 titres en Grand Chelem. Neuf ans après son dernier match professionnel, disputé à Roland-Garros , l’Américaine de 38 ans retrouvera avec plaisir le court central et le public de la Porte d’Auteuil, le temps de remettre le trophée à la gagnante du tournoi féminin. « Quand je pense à toutes les étapes de ma carrière, déclare-t-elle, le tournoi le plus spécial, c’est quand j’avais 16 ans et demi et que j’ai gagné Roland-Garros. »

Ces étapes qu’elle évoque n’ont pourtant pas toutes été joyeuses. Dans cet entretien, la native de Novi Sad (aujourd’hui en Serbie), évoque sa boulimie, une manière de « contrôler [m]es sentiments (..) » Elle raconte : « Quand j’étais triste ou stressée, (…) je punissais mon corps avec de la nourriture (…) et après j’allais faire de l’exercice. » Monica Seles évoque également son agression, en 1993 (poignardée par un fan de Steffi Graf à Hambourg), la mort de son père et coach en 1998 (« Sans son amour et ses conseils, je n’aurais jamais été celle que je suis »), et l’arrêt de sa carrière (officiellement en 2007) comme facteurs de dépression.
Pour Seles, « tous ceux qui réussissent de grandes choses, qui travaillent dur, qui ont un but, ne sont pas forcément des personnes équilibrées. Enfant, je n’étais pas équilibrée (…) » Mais avec le recul, elle ne regrette pas d’avoir accompli ces « grandes choses » : « J’ai eu une carrière formidable ». Grâce à l’écriture de son autobiographie (« C’était bien une thérapie, oui. »), à un changement de mode de vie et avec le temps, elle a « repris le contrôle » d’elle-même.
Mais à l’approche de ses 40 ans, l’ancienne championne n’a pas encore tout à fait trouvé sa voie. « J’aime les enfants, les animaux…, cite-t-elle. (…) Ce n’est pas comme mon amour pour le tennis, mais c’est ce que j’ai trouvé de plus proche. » En attendant, celle qui dit se retrouver dans l’attitude de Serena Williams ou de Marion Bartoli, écrit un autre livre, son nouveau « partenaire » après le tennis.

Lire l’intégralité de cet entretien dans L’Equipe Magazine  publié samedi 9 juin.

Retour à Roland

Dans une semaine Monica Seles sera présente de nouveau à Roland Garros pour remettre la coupe Suzanne Lenglen. 9 ans après son dernier match sur le court N°1, Monica Seles reviendra dans ce stade qui compte beaucoup dans sa carrière. Monica Seles se souviendra certainement de ce jour de Juin 1992 lorsqu’elle remporta son 3ème titre, après une bataille homérique.

Rendez-vous donc le 9 juin à Roland Garros.

Ligne de coeur

Dans près de 2 semaines Roland Garros commence. Dans près de 2 semaines les émotions, et la passion pour le tennis seront à leur apogée. Dans plus de 2 semaines nous auront 2 nouveaux vainqueurs de Roland Garros… Dans plus de 2 semaines Monica Seles ,peut être, remettra la coupe Suzanne Lenglen, cette même coupe soulevée par Monica pour la dernière fois… il y a 20 ans déjà. En attendant voici en vidéo (réalisé par mes soins) quelques images de la carrière de Monica. Une riche carrière en dépit des fragments épars…

C’était un 30 Avril…

Dans la carrière de Monica Seles le 30 Avril représente une date particulière. Le 30 Avril 1989 à 15 ans Monica décroche face à Christ Evert sur le terre battue du tournoi de Houston, son premier titre… le début d’une brillante carrière. Mais le 30 Avril reste associé à cette journée du 30 Avril 1993, qui aurait dû être une journée de plus, une journée ensoleillé… Mais à 18h50 à Hambourg lors d’un changement de côté la vie et le destin de Monica bascula à l’âge de 19 ans. Triste date pour un évènement aussi tragique qu’injuste. 19 années plus tard Monica est en pleine forme, et semble être de nouveau pleinement épanouie…

%d blogueurs aiment cette page :